L’amour… Cette erreur que l’on répète

C’est le festival des couples qui se séparent autour de moi, donc voyons voir un peu…

L’amour est de loin le sujet le plus complexe qui existe et j’imagine que c’est pour ça que c’est aussi le plus beau sentiment du monde. On a beau l’avoir analyser à travers des recherches, décortiqué dans les revues qui placarde les étagères des kiosques et même raconté dans des millions de romans, le fait que l’amour restera toujours ce grand mystère mal compris me passionne.

J’ai toujours cette crainte qu’ils vont trouver une équation scientifique pour que ça fonctionne tout le temps et sérieux, ça serait triste que l’amour perde cette magie qui est de ne pas savoir dans quelle nouvelle aventure tu t’embarques… bonne ou mauvaise.

Oui, c’est le sentiment le plus merveilleux au monde quand on le vie et le plus atroce quand il s’effrite. Mais si tu as la chance d’être à l’écoute de tes échecs amoureux, il n’y a pas meilleur moyen de grandir et de découvrir qui tu es vraiment… sauf que malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

Combien de fois tu entends quelqu’un dire: « Bah! C’était pas la bonne ou le bon! » sans jamais même que cette personne se questionne sur ce qu’elle aurait pu faire de différent. Non! Plus facile de continuer à chercher la personne qui va t’endurer comme tu es.

Sérieux, il n’y a rien qui me frustre le plus que d’entendre quelqu’un chialer sur sa relation sans jamais même soulever un de SES tords.
– Est-ce qu’elle était comme ça quand tu l’as rencontré?
– Non
– Alors qu’est-ce que tu lui as fait? Clairement si ce n’est pas la même personne que tu as rencontré, tu as peut-être ta part de responsabilité là-dedans!

Est-ce que le vraie amour existe? Oui, je le crois!
On a tous eu dans notre famille ou notre entourage, ce fameux couple pour qui ça semble facile. Mais pour chacun de ces couples, combien d’autres restent ensemble pour les mauvaises raisons?

L’amour n’est plus au rendez-vous mais ils ne veulent pas briser leur routine. Ils ne sont plus heureux mais ont peur de se retrouver seul. D’autres ont de la difficulté à accepter l’échec d’une rupture et s’en-tête à vouloir trouver une solution à une situation qu’ils savent déjà profondément vouée à l’échec.

Avec le temps, tu finis par vieillir et tu commences à essayer d’appliquer cette maturité que tu as acquise mais elle ne sert absolument à rien si tu retournes toujours jouer dans le même carré de sable.

Einstein a déjà dit que l’homme répétait les mêmes erreurs en espérant des résultats différents et ça, ça s’applique tellement à notre façon d’aimer. Je sais de quoi je parle car cette même théorie, je l’ai pratiqué souvent. Jusqu’au jour où j’ai réalisé que le problème n’était pas elles mais bel et bien moi qui n’avait pas fini de faire le ménage dans le cabanon de ma tête.

Tu ne peux jamais blâmer une autre personne de te rendre malheureux. Suis désolé mais tu es clairement la seule personne responsable de ton propre bonheur. D’ailleurs c’est facile à comprendre que la seule façon d’être heureux en amour, c’est en étant bien avec toi-même en premier.

Pour une raison quelconque, quand je regarde les relations que j’ai eu, peu importe comment elles se sont terminées, je trouve toujours une façon de garder un sourire en y pensant, car elles composent un peu beaucoup qui je suis devenu aujourd’hui.

En fait, la beauté de l’amour, c’est que malgré son immense difficulté et à travers tous nos échecs et nos blessures, je suis convaincu que le thrill de trouver la bonne restera toujours présent… et ça, je trouve ça rassurant