On a pas tous la même notion du respect

J’ai écrit un statut l’autre jour sur ma page Facebook où je racontais un anecdote qui est arrivé à une de mes chums. Elle avait une première date avec un gars et quelques heures avant, il lui a texté pour savoir quelles étaient les chances qu’ils couchent ensemble le premier soir?

Elle lui a répondu: « Sincèrement, je n’y avais pas pensé mais de la façon que tu le soulèves, je peux te confirmer qu’elles sont maintenant zéro ».

Je soulignais cette histoire pour évoquer le fait que des fois, je me demande si en 2014, ça ne prendrait pas un permis pour avoir le droit de porter un pénis. Sauf que dès que j’ai appuyé sur « publier », je me suis senti un carrément hypocrite.

Certes, je trouve le commentaire du gars déplacé. Est-ce que c’est quelque chose que je dirais? Clairement pas! En même temps, je ne crois pas qu’il existe un homme qui n’a pas été déplacé une foi dans sa vie.

De mon côté, impossible de jeter la première pierre car sérieusement, s’il fallait que je m’excuse auprès des femmes envers qui j’ai manqué de respect dans ma période « trou-de-cul », comme je l’appelle, se serait une job à temps plein.

Par contre, ce qui m’a le plus surpris dans tous ça, c’est à quel point les opinions étaient divisés sur ma page. Pour la plus part, homme et femme étaient outrés mais y en avait qui était d’accord avec le gars.
« Au moins, il sait à quoi s’attendre », « Pourquoi pas le savoir tout de suite pour pas perdre son temps », « Anyway, on vit dans une société basée sur le sexe, aussi bien s’assumer ».

Vous allez me dire que vous êtes pas surpris, que ce sont des réponses de gars mais non… les phrases que je viens de vous répéter, ont prononcés par des femmes.

On va dire les vraies choses, il n’y a pas un homme qui va sur une première « date », qui n’espère pas que ça finisse au lit. Ceux qui disent le contraire le font pour avoir l’air d’un bon gars- je le sais, j’ai moi-même dit cette phrase là.

Et en 2014, une femme qui couche avec un gars le premier soir, n’est plus considéré une femme facile, au contraire, la femme d’aujourd’hui sait ce qu’elle veut et s’assume à 100%. On aime ça de même!

Mais il me semble que si ça arrive, c’est que tout est au rendez-vous. La chimie, la conversation, les rires pendant le souper et non parce que ça a été décidé avant d’embarquer dans ton char.

On pourrait dire que le gars a manqué de tact, que c’était déplacé de poser la question mais au bout du compte, de mon point de vue, ce n’est que de la pure paresse. Sérieusement, la meilleur baise, c’est celle pour laquelle tu as travaillé fort pour, non?

C’est peut-être moi aussi qui est dans le champs et que dans notre société où tout roule à 200 km/h, on a pu de temps à perdre et que c’est rendu normal d’avoir toute l’information avant de s’embarque dans quelque chose… mais y a des limites.

Entre la porno facilement accessible sur Internet, Facebook et les drogues du plaisir, ce n’est plus la même game. Des fois, j’ai l’impression qu’on est retourné à l’époque orgiaque de Caligula, sans les toges.

Et ce n’est pas un jugement de ma part, au contraire, j’ai joué longtemps dans l’arène de la cruise et du plaisir facile. Par contre, quand je regarde les nouveaux règlements du jeux, je regarde ma blonde avec un grand sourire et ça me rassure de savoir que je n’ai plus à me battre dans le cirque de la drague…